Présentation de l’Association

  • L’ACCA  est constituée conformément à la loi du 1er Juillet 1901.  Elle a pour but dans le cadre du code de  l’environnement, d’assurer une bonne organisation technique de la chasse, de favoriser sur son territoire le développement du gibier et de la faune sauvage dans le respect d’un véritable équilibre agro-sylvo-cynégétique, l’éducation cynégétique de ses membres, la régulation des animaux nuisibles, le respect du plan de chasse et des plans de gestion ainsi que du schéma départemental de gestion cynégétique.  Elle a également pour objet d’apporter la contribution des chasseurs à la conservation des habitats naturels, de la faune et de la flore sauvage. Son activité s’exerce dans le respect des propriétés, des cultures et des récoltes.  Elle est coordonnée par la fédération départementale des chasseurs. Elle collabore avec l’ensemble des  partenaires du monde rural et, avec le territoire de la commune.

Territoire

  • Communal : 957 ha
  • Chassable : 302 ha (150 ha boisée & 152 ha plaine) dont réserve de chasse obligatoire : 10%minimum du territoire chassable.

Composition du conseil d’administration :

  • 9 membres (chasseurs  et non chasseurs) dont 1 président,  1 vice-président,  1 secrétaire, & 1 trésorier.

Arrêtés

  • Arrêté ouverture et fermeture de la chasse en Drôme.
  • Arrêté liste des animaux nuisibles.
  • Arrêté modalités destruction des animaux nuisibles.
  • Arrêté commercialisation gibier.

Sociétaires

  • Propriétaires habitant la commune.
  • Propriétaires n’habitant pas la commune.
  • Personnes ne répondant pas aux deux critères ci-dessus (minimum de 10 %).
  • Au total, environ 40 chasseurs.

Jours de chasse

  • L’exercice en général débute le 01 Juillet pour se terminer le 30 Juin de l’année suivante.
  • L’activité chasse débute le 01 juillet est se termine le 20 février avec une activité (tir du renard) du 01 Juin au 30 Juin. Le détail  de l’activité chasse dépend de l’arrêté préfectoral et du règlement de l’ACCA. Vous trouverez ces informations sur le site de la Fédération départementale de la chasse.

Espèces chassée

  • Sanglier, chevreuil  & renard (pratiquée par environ 80 % des chasseurs), lièvres,  lapins, faisans, perdrix, bécasse des bois, grives etc…

Modes de chasse

  • Grand gibier (sangliers, chevreuils & renards) : en battue organisée par l’association

dans le respect de la  chasse traditionnelle (l’utilisation des véhicules,  ainsi que tous les moyens électroniques pouvant aider à la poursuite de l’animal sont interdits).

  • Individuellement (compte tenu d’une population importante de sangliers) cette chasse peut être pratiquée.
  • Petit gibier (autres espèces) : chasse individuelle devant soi.

Gestion territoire

  • Plantations de cultures spécifiques pour le gibier (cultures à gibiers)
  • Agrainage dissuasif (imposé par la FDC 26) pour éviter les dégâts du grand gibier aux cultures.

Gestion des espèces

  • Sanglier : plan local de gestion (non limité compte tenu d’une période de sur population).
  • Chevreuil : Suivant plan triennal.
  •  Lièvre : Suivant arrêté préfectoral et règlement ACCA
  • Bécasse des bois : suivant arrêté préfectoral et carnet de prélèvement.
  • Autres espèces : suivant règlement ACCA.

Sécurité

  • Lors d’une battue : Panneautage du secteur où se déroule la battue.

Rassemblement des chasseurs pour les  inscriptions (l’organisation est gérée par le  responsable de battue qui est désigné par le président) Avant le départ de la battue, les postes  sont affectés aux chasseurs  postés,  les traqueurs avec leurs chiens sont désignés et des consignes de sécurité sont données. Fin de chasse, après un signal sonore, tous les chasseurs reviennent au point de rassemblement pour un débriefing.

  • Chasse individuelle : Respect des distances de sécurité par rapport aux habitations, routes et chemins. Identification du gibier avant le tir….etc    (voir règlement intérieur)

Respect des autres utilisateurs du territoire

  • Propriétaires et agriculteurs grâce à qui nous pouvons pratiquer notre passion et avec qui nous entretenons de très bonnes relations.  Nota : Les dégâts de gibiers sur les cultures sont payés  par les chasseurs.
  • Randonneurs, ramasseurs de champignons, VTT, cavaliers…….etc  qui sont de plus en plus nombreux et avec qui  nous devons entretenir un dialogue car nous partageons le même territoire.

Convivialités & animations

  • Repas tous les 2 ans proposé aux chasseurs, aux gens du village et à tous les agriculteurs faisant apport de leurs terrains.
  • Matinée boudin caillettes.

Activités divers

  • Entretien  des chemins et sentiers.
  • Opération ambroisie.
  • Initiation aux découvertes de notre activité (pour des non chasseurs)
  • Formations divers avec la FDC 26 (ex : hygiène de la venaison, garde de chasse, responsable de battue…….etc )
  • Participation à l’opération (un dimanche à la chasse). Cette journée permet au grand public   ( de chasser les idées reçues ) et de découvrir les vrais contours de la chasse en zone rurale, empreints de respect et de cordialité, en accompagnant des non-chasseurs le temps d’une matinée sur le territoire de Condillac puis en partageant un repas offert à base de gibier à la cabane de chasse.