Présentation de l’Association

ACCA : Association Communale de Chasse Agréée

L’Association est constituée conformément à la loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d’association et à ses textes d’application.

Elle a pour but, dans le cadre du Code de l’environnement, notamment :

  • d’assurer une bonne organisation et de la faune sauvage dans le respect d’un véritable équilibre agro – sylvo – cynégétique ;
  • de permettre l’éducation cynégétique de ses membres ;
  • de mettre en œuvre la régulation des animaux susceptibles d’occasionner des dégâts ;
  • de veiller au respect des plans de chasse en y affectant les ressources appropriées, en délivrant notamment des cartes de chasse temporaire.

Elle a également pour objet d’apporter la contribution des chasseurs à la conservation des habitats naturels, de la faune et de la flore sauvages.

Son activité s’exerce dans le respect des propriétés, des cultures et des récoltes.

L’ACCA est soumise à la coordination qui est opérée par la FDC (Fédération Départementale des Chasseurs) pour l’ensemble des ACCA du département ainsi qu’aux mesures de gestion administrative prises par celle-ci.

Elle doit appliquer le schéma départemental de gestion cynégétique.

Elle collabore avec l’ensemble des partenaires du monde rural et en particulier avec la commune de son territoire.

Elle participe à la représentation et à la défense des intérêts des chasseurs.

Territoire de l’ACCA de Condillac:

  • Surface de la communal : 957 ha
  • Surface relevant de l’ACCA : 302 ha (150 ha boisée & 152 ha plaine) dont réserve de chasse obligatoire : 10%minimum du territoire chassable.

Organisation:

Son bureau est composé d’un conseil d’administration réparti en:

  • 9 membres (chasseurs  et non chasseurs) dont 1 président,  1 vice-président,  1 secrétaire, & 1 trésorier.

Les sociétaires sont:

  • Propriétaires et résidents habitant la commune.
  • Propriétaires n’habitant pas la commune.
  • Personnes ne répondant pas aux deux critères ci-dessus mais titulaire de la carte annuelle de membre.
    • Au total, environ 40 chasseurs.

Jours de chasse:

  • L’année cynégétique commence le 01 Juillet pour se terminer le 30 Juin de l’année suivante.
  • L’activité chasse débute le 01 juillet est se termine le 28 février de l’année suivante. En dehors de cette période, des interventions de régulation peuvent être pratiquées avec l’accord du détendeur du droit de chasse voire même sous l’autorité d’un lieutenant de louveterie. Le détail de l’activité chasse dépend de l’arrêté préfectoral et du règlement de l’ACCA. Vous trouverez ces informations sur le site de la Fédération départementale de la chasse.

Espèces chassée:

  • Sanglier, chevreuil  & renard (pratiquée par environ 80 % des chasseurs), lièvres,  lapins, faisans, perdrix, bécasse des bois, grives etc…

Modes de chasse:

  • Grand gibier (sangliers, chevreuils & renards) : en battue organisée par un responsable (ayant reçu une formation) désigné par le Président de l’ACCA. Cette chasse est pratiquée dans le respect de la chasse traditionnelle (l’utilisation de véhicule, ainsi que tous les moyens électroniques pouvant aider à la poursuite de l’animal sont interdits). Cette chasse peut être pratiquée individuellement (compte tenu d’une population importante de sangliers).

Gestion territoire:

  • Des semis et plantations de cultures spécifiques pour la faune sont aménagés.
  • Agrainage dissuasif (imposé par la FDC 26) pour éviter les dégâts du grand gibier aux cultures.
  • Paiement des dégâts sur culture occasionnés par les espèces chassables si cela se produit.

Gestion des espèces:

  • Sanglier : plan local de gestion (non limité compte tenu d’une période de surpopulation).
  • Chevreuil : Suivant un plan triennal qui fixe le nombre d’animaux à prélever sur la période.
  •  Lièvre : Suivant arrêté préfectoral et règlement ACCA
  • Bécasse des bois : suivant arrêté préfectoral et carnet de prélèvement réglementant le nombre de prélèvement journalier/annuel.
  • Autres espèces : suivant règlement ACCA.

Sécurité et organisation: (2 types de chasse)

1er type: chasse collective.
Battue grand gibier (essentiellement samedi, dimanche et jour férié)
  • Affichage à la cabane des chasseurs d’un plan du territoire de l’ACCA susceptible d’être chassé et mise à disposition d’une boîte aux lettres pour communication éventuelle.
  • Rassemblement à la cabane des chasseurs pour les inscriptions (l’organisation est gérée par un responsable de battue qui a reçu une formation et qui est désigné par le Président de l’ACCA).
  • Panneautage du secteur où se déroule la battue
  • Avant le départ de la battue et après concertation sur les mouvements du gibier, des consignes en lien avec l’organisation sont données. Les consignes de sécurités sont rappelées. Les postes sont affectés aux chasseurs postés, les traqueurs avec leurs chiens sont désignés sur des secteurs déterminés.
  • La fin de la chasse est annoncée par un signal sonore, tout les chasseurs reviennent au point de rassemblement pour un débriefing.
2ème type: Chasse individuelle (dite petit gibier)

La chasse individuelle est possible dans un secteur hors battue grand gibier. Ce type de chasse est complétement libre, mais doit être pratiquée selon le règlement ACCA.

Respect des autres utilisateurs du territoire:

  • Propriétaires et agriculteurs grâce à qui nous pouvons pratiquer notre passion et avec qui nous entretenons de bonnes relations.
  • Randonneurs, cueilleurs de champignons, VTT, cavaliers…….etc  qui sont de plus en plus nombreux et avec qui  nous devons entretenir un dialogue car nous partageons le même territoire.

Convivialités & animations:

  • Tous les 2 ans un repas est proposé aux chasseurs, aux gens du village et à tous les agriculteurs faisant apport de leurs terrains.
  • Une matinée boudin / caillettes est aussi organisée.

Activités diverses:

  • Entretien  des chemins et sentiers.
  • Opération ambroisie.
  • Initiation aux découvertes de notre activité (pour des non chasseurs)
  • Formations divers avec la FDC 26 (ex : hygiène de la venaison, garde de chasse, responsable de battue…….etc )
  • Participation à l’opération “un dimanche à la chasse”. Cette journée permet au grand public (de chasser les idées reçues) et de découvrir les vrais contours de la chasse en zone rurale, empreints de respect et de cordialité, en accompagnant des non-chasseurs le temps d’une matinée sur le territoire de Condillac puis en partageant un repas offert à base de gibier à la cabane de chasse.

Les chasseurs sont des acteurs importants pour notre devenir écologique commun, des acteurs bénévoles pour des missions de service public et d’intérêt général, les sentinelles de la santé publique et animale, un maillon fort du développement durable et donc d’une chance pour nos villages.

Communiqué par Bernard Rojat; Présidant de l’ACCA de Condillac.